Actualité des marchés

La méthode de Fibonacci

Publié le Lundi, 12 Août 2013 - 08:38

Nous avons tous déjà entendu parler de la célèbre suite de Fibonacci. Elle consiste à additionner les deux premiers chiffres entre eux afin d’obtenir le troisième, et ainsi de suite. La suite suivante ne vous rappelle-t-elle rien : 1,1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144 ? Eh bien sachez que Fibonacci est un personnage très apprécié des traders, sa suite pouvant être utilisée pour maximiser leurs investissements.

Le chiffre d’or de Fibonacci

La suite de Fibonacci comporte un chiffre d’or, mais vous aurez du mal à le déterminer sans un petit calcul. En effet, il s’obtient en divisant un des nombres et son suivant. Par exemple, 55/89 nous donnera 0,618. Ce ratio est le chiffre d’or ! Vous pourriez prendre n’importe quel numéro de la suite de Fibonacci et son suivant, vous tomberez toujours sur le même ratio. On peut aussi calculer le ratio émanant de la division entre un des numéros et celui qui le précède. Par exemple, 21/13 donne 1,619 !

Les retracements de Fibonacci

Vous remarquerez que certaines courbes utilisées par les traders mesurent l’amplitude des mouvements boursiers et les tendances auxquels ils sont associés. Ces données s’expriment en pourcentage. Nous parlons là des retracements de Fibonacci qui correspondent aux seuils suivants : 23,6%, 38,2%, 50,0%, 61.8% et bien-sûr 100%. D’après Fibonacci, toutes les tendances- qu’elles soient haussières ou baissières, ont un début et une fin. Les tendances ne sont donc jamais linéaires. Cela est d’autant plus vrai que chaque tendance haussière est marquée par des phases de corrections, alors que les tendances baissières sont marquées par des phases de rebonds.

Ces corrections et rebonds, c’est justement cela que l’on appelle retracements. En se focalisant sur l’amplitude d’un mouvement spécifique, il est possible de calculer les seuils de retracement. Par exemple, en considérant le nombre de pips qui correspond à l’amplitude entre deux devises ou deux indices, on peut connaître les zones de retracement grâce aux chiffres d’or de Fibonacci. Par la suite, les retracements nous seront très utiles car ils nous aideront à définir les zones de support et ou de résistance d’une courbe ou charte graphique. Le calcul à effectuer dans le cas d’une tendance haussière est le suivant :

  • Valeur en pip de la devise – (amplitude en pip x seuil de retracement en %)

La formule à respecter dans le cas d’une tendance baissière est celui-ci :

  • Valeur en pip de la devise + (amplitude en pip x seuil de retracement en %)

Néanmoins, vous n’avez guère à vous soucier de ces formules car les brokers mettent à la disposition de leurs clients des outils de calcul automatiques. Tout ce que vous avez à faire, c’est de choisir le point le plus haut et le point le plus bas. Les niveaux de retracement s’afficheront tous seuls !

Le Meilleur des Brokers
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
Articles en relation
L'Avis d'un Internaute

Des réponses claires à des questions qui m'ont longtemps laissé perplexe ! Je peux maintenant bénéficier d'une activité rémunérée en toute sérénité !

Benoit Segret, Nouvel Investisseur
Retour en Haut

© Les Options Binaires. Tous droits réservés. Google+