Actualité des marchés

Le Fond Monétaire International

Publié le Lundi, 14 Octobre 2013 - 16:32

Organisation créée en 1984 durant la conférence de Bretton Woods, le Fond Monétaire International (FMI), réunit 185 états-membres et a pour rôle majeur de développer l’économie mondiale par le biais d’un grand nombre de résolutions. La conférence de Bretton Woods avait réuni à l’époque pas moins de 44 pays participants, dont la France, alors représentée par Pierre Mendès France. Elle avait été tenue dans le but d’assurer la reconstruction économique du monde suite à la guerre contre les puissances de l’Axe, c’est-à-dire l’Allemagne, l’Italie et le Japon.

Le rôle du FMI, ses grandes missions

Le Fond Monétaire International est une organisation dédiée au développement économique du monde. Il siège à Washington D.C. et est gouverné par les cent-quatre-vingt-cinq états principaux qui constituent le globe. Le FMI travaille aux côtés de chacun des gouvernements et leur propose son expertise de la finance ainsi que des solutions viables afin de les aider à améliorer leur économie. Parmi les grandes missions du FMI, on trouve les suivantes :

  • La promotion de la coopération monétaire mondiale,
  • La promotion de la stabilité des changes,
  • L’expansion et la croissance proportionnée du commerce mondiale,
  • La mise en place d’un système de paiements multilatéral,
  • La mise en commun de ressources pour aider les pays en déficit.

Le fonctionnement du FMI

Les 185 états-membres possèdent chacun une voix qui leur permet de voter ou de participer aux discussions se tenant à Washington. On surnomme leur participation financière obligatoire à l’organisation quote-part. Le FMI travaille généralement de pair avec la Banque Mondiale mais la gestion des dossiers les plus sérieux est confiée à un comité directionnel qui est constitué du président de l’organisation (actuellement la française Christine Lagarde) et de vingt-quatre administrateurs qui représentent chacun les principaux pays. Parmi ces derniers, on trouve les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, le Japon, la Chine, la Russie et l’Arabie Saoudite. Si chaque décision doit normalement être prise à l’unanimité pour être approuvée, les États-Unis possèdent plus de 15% des droits de vote et peuvent donc utiliser leur droit de veto.

Le financement du FMI

Le FMI est un intermédiaire financier. Si les états veulent pouvoir profiter de ses services, ils doivent payer une sorte de cotisation, la fameuse quote-part mentionnée plus haut. La quote-part est déterminée selon la puissance économique du pays. La puissance économique d’un pays est mesurée en fonction de son Produit National Brut (PNB) et de ses ventes à l’extérieur. Un-quart de la quote-part est payée en or, quant au reste, il est versé à partir de liquidités dans la devise du pays concerné. A noter qu’en cas de déséquilibre de la balance des paiements, les états-membres ont la possibilité d’obtenir 25% de leur quote-part. Cela leur permet de soutenir leur monnaie nationale, et de rééquilibrer leur devise sur le marché des changes. Les ressources financières du FMI par rapport aux quotes-parts sont de plus de 300 milliards de dollars US. Le FMI a le droit de faire des emprunts auprès des principales puissances financières. Depuis la récession économique de 2008, le FMI détient un pouvoir toujours plus important. Ses ressources seront bientôt de 1 000 milliards de dollars US, l’intérêt étant de lui donner les moyens d’aider les pays à se défendre efficacement face à la crise.

Les actions du FMI

Le FMI pèse énormément sur la scène politique. Malgré tout, il est peu écouté lorsque tout va bien. Depuis que des pays tels que la Grèce et l’Espagne sont plongés dans le noir, son rôle n’a jamais été aussi prépondérant. Quand un état a besoin de faire des emprunts mais qu’aucun acteur économique n’est prêt à lui céder des fonds, le FMI devient son ultime recours. En contrepartie de ce généreux effort, le FMI exige du gouvernement du pays qu’il applique une politique et des réformes strictes. Si les conseils du FMI ne sont pas appliqués, le crédit est immédiatement coupé. En plus de stabiliser les changes, de lutter contre la pauvreté et de garantir le développement du commerce à l’international, le FMI effectue des actions de surveillance : le FMI dialogue régulièrement avec les états-membres et leur fournit des conseils en matière de politique et d’économie. Il les encourage également à publier ses rapports d’évaluation. Par ailleurs, le FMI offre aussi gratuitement une formation technique pour aider les pays à comprendre et appliquer les mesures politiques qu’il préconise. Enfin, le FMI est également un organisme prêteur. Il octroie des crédits qui sont soumis à un certain nombre de conditions.

Le Meilleur des Brokers
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
Articles en relation
L'Avis d'un Internaute

Des réponses claires à des questions qui m'ont longtemps laissé perplexe ! Je peux maintenant bénéficier d'une activité rémunérée en toute sérénité !

Benoit Segret, Nouvel Investisseur
Retour en Haut

© Les Options Binaires. Tous droits réservés. Google+