Actualité des marchés

Les Bandes de Bollinger

Publié le Lundi, 3 Février 2014 - 09:05

John Bollinger- ici sur la photo, est un analyste financier et écrivain qui a mis au point depuis les années 1987 une technique d’analyste technique éponyme intitulée bandes de Bollinger. John Bollinger est également l’auteur du pamphlet financier Capital Growth Letter. Les bandes de Bollinger constituent un indicateur de tendance. Elles s’appuient sur la mesure de volatilité, qui permet elle-même de déterminer si une parité est en tendance ou en dégradation.

Les particularités des bandes de Bollinger

Les bandes de Bollinger reposent sur un principe qui est bien connu dans le monde de la finance : dans plus ou moins 95% des situations, les cours évoluent entre +/ — 2 Ecart-type autour de la moyenne. Dans 5% des cas donc, les cours s’extraient de cette zone d’oscillation. Grâce à ce principe, les bandes de Bollinger permettent non seulement d’anticiper tout retournement, mais aussi de s’adapter aux prix du marché en fonction de l’importance de la volatilité. Il faut savoir que dans la plupart des cas le cours est constamment en train d’effectuer des allers et retours entre les bornes haute et basse. Elles constituent donc des niveaux de support et de résistance. Plus la volatilité est significative sur la parité, plus les bandes de Bollinger s’écartent- du fait que l’écart type par rapport à la moyenne se creuse également. Par contre, plus la volatilité est faible sur la parité, moins les bandes de Bollinger s’écarteront, était donné que l’écart type sera relativement faible.

Concrètement, les bandes de Bollinger se décomposent de la manière suivante :

  • Une borne haute, qui représente la moyenne mobile de la volatilité à laquelle on ajoute l’écart type.
  • Une borne médiane, qui correspond à la moyenne mobile simple de la volatilité.
  • Une borne basse, qui représente la moyenne mobile de la volatilité à laquelle on soustrait l’écart type.

Pour calculer les bandes de Bollinger correctement, il est indispensable de respecter la formule qui suit. La borne médiane (MM) s’obtient grâce à la somme des n clôtures divisée par n. La borne haute se calcule via MM + x x écart type, la formule de l’écart type tant la suivante : √ [Somme des n (Clôtures – MM)²/n]. Quant à la borne basse, on la calcule comme suit : MM – x * Ecart type.

Interpréter correctement les bandes de Bollinger

On interprètera les bandes de Bollinger selon qu’elles évoluent ou sortent du range. Plus elles seront resserrées, plus la volatilité sera insignifiante. Lorsqu’elles progressent dans le range, les bandes évoluent de manière parallèles et presque horizontalement. Les bandes devront alors être exploitées comme des niveaux de support et de résistance. Lorsqu’elles sortent du range, si elles ont tendance à s’écarter, on est en présence d’une volatilité importante. Il faut s’attendre au décollage d’une tendance inédite. A ce moment-là, le cours est susceptible de s’extirper depuis le haut ou le bas des bandes de Bollinger, présentant alors un signal soit de vente ou d’achat. Il se peut alors que les bandes de Bollinger forment une pente exigüe à la hausse ou à la baisse.

Vous remarquerez aussi souvent que le cours ne touchera parfois ni la borne hausse, ni la borne basse. Il se dirige alors automatiquement vers la oppose opposée. Pour terminer, ne soyez pas étonné lorsqu’un resserrement important des bandes de Bollinger s’opère juste avant une sortie baissière ou haussière. Cela peut arriver.

Le Meilleur des Brokers
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
Articles en relation
L'Avis d'un Internaute

Des réponses claires à des questions qui m'ont longtemps laissé perplexe ! Je peux maintenant bénéficier d'une activité rémunérée en toute sérénité !

Benoit Segret, Nouvel Investisseur
Retour en Haut

© Les Options Binaires. Tous droits réservés. Google+