Actualité des marchés

Les cycles économiques

Publié le Lundi, 12 Août 2013 - 08:38

Les cycles économiques représentent des phases périodiques témoignant du bon ou du mauvais état de santé des activités économiques d’un secteur ou d’un pays. Les cycles économiques sont les composants de l’évolution des activités économiques. On les appelle aussi plus généralement la conjoncture. La croissance économique n’est jamais continue : au contraire, elle est composée de quatre cycles spécifiques que sont la reprise, l’expansion, la surchauffe et la récession – la dernière nous est très familière depuis la crise financière de 2008.

Les quatre grands cycles économiques

Nos économies régionale, nationale et mondiale traversent régulièrement des phases qui sont sensibles selon les secteurs. En fonction de la conjoncture, les traders sont susceptibles d’investir dans un secteur plutôt que dans un autre. Ci-dessous, nous présentons brièvement chacun de ces quatre cycles clés de l’économie.

  • La reprise : Entre récession et croissance, la reprise est une phase de restructuration qui témoigne de nombreuses métamorphoses. Les relais de croissance se multiplient afin de redonner du souffle à l’économie, souvent moribonde après une crise financière. Les investissements se font très nombreux et les innovations technologies retentissantes. La reprise a pour mission de remettre en place de la croissance.
  • L’expansion : C’est un cycle prospère où les divers secteurs d’activité se développent, où les productions augmentent, tout comme les salaires, le pouvoir d’achat et la consommation. Afin de répondre à une demande croissante, l’offre se fait de plus en plus grande. On est à mille lieux de la crise financière.
  • La surchauffe: Lorsque l’expansion atteint son apogée, il est fréquent que des débuts d’inflation se fassent sentir du fait de la mise en circulation de monnaie et de l’augmentation des salaires. Cela a pour conséquence une hausse soudaine du coût de la vie : les prix augmentent radicalement et cela dissuade la population d’acheter. La baisse de la consommation force les industriels à diminuer leur production. Ils en profitent également pour diminuer les prix de leurs produits car ils doivent tout faire pour écouler les stocks. On est à ce moment-là très proche de la récession.
  • La récession : Suite à la surchauffe, les sociétés qui n’arrivent plus à rentabiliser leurs activités ont licencié une grande partie de leurs employés. Les conséquences sur la consommation sont considérables. On assiste au gel des salaires et à l’essoufflement du marché interbancaire. La méfiance règne et toute forme de prêt devient risquée. La sous-consommation des ménages met en péril l’avenir des entreprises, qui doivent s’adapter à leur maigre niveau de production. Il est difficile de sortir de ce cercle vicieux.

Les cycles des grands économistes

Les économistes ont tous mis en évidence leurs théories personnelles sur le phénomène de cycle économique. En économie, on distingue deux catégories de cycles : les cycles longs et les cycles courts. Kitchin pensait qu’un cycle économique avait une durée de vie de quarante mois et que la variation des stocks était un important facteur de transition entre chaque cycle alors que l’économiste français Clément Juglar estimait qu’un cycle pouvait durait entre six et onze ans ! L’évolution de la conjoncture dépendait de l’évolution de l’investissement selon lui. D’après Kondratiev, le plus extrémiste de tous, la phase d’expansion ne peut être débloquée sans une innovation technologique majeure qui assurera la longévité du cycle, qui pourra perdurer jusqu’à au moins trente ans.

Le Meilleur des Brokers
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
Articles en relation
L'Avis d'un Internaute

Des réponses claires à des questions qui m'ont longtemps laissé perplexe ! Je peux maintenant bénéficier d'une activité rémunérée en toute sérénité !

Benoit Segret, Nouvel Investisseur
Retour en Haut

© Les Options Binaires. Tous droits réservés. Google+