Actualité des marchés

Les motifs des chandeliers japonais

Publié le Lundi, 12 Août 2013 - 08:38

Dans un précédent article, nous vous avons introduit aux chandeliers japonais, le modèle de représentation le plus couramment utilisé par les traders pour examiner les tendances du cours. Nous vous avons enseigné leur anatomie ainsi que la signification de chacun de leurs composants. Or, les chandeliers japonais se déclinent en une grande diversité de motifs. S’il n’est pas nécessaire que vous les connaissiez tous, certains demeurent toutefois incontournables.

Les principales figures de chandeliers japonais

Les principales figures et motifs de chandeliers japonais vous sont décrits ci-dessous. On parle en règle générale de figures de retournement et de figures de continuation. Toutefois, vous n’avez pas besoin de comprendre cette notion pour l’instant. Nous reviendrons dessus plus tard.

Le doji : il s’agit d’un plus, d’une croix à l’endroit ou à l’envers. Le cours d’ouverture et de clôture d’un doji est identique : ils sont représentés par une seule et même ligne. Si la croix est un doji neutre, la croix inversée relate une tendance baissière si elle apparait dans un mouvement en hausse. Dans le sens inverse, un doji en croix sera haussier s’il apparait dans un mouvement baissier.
La pierre tombale : est représentée par l’image de gauche, qui nous rappelle la base d’un pendu. Son contraire est l’image de droite, baptisée dragon volant. La pierre tombale indique que les acheteurs ont dominé les débâts. Toutefois, les vendeurs ont su résister pour chasser le cours jusqu’au prix d’ouverture. La pierre tombale est une figure de retournement.
La toupie à longues ombres : Assez semblables aux dojis, cette figure a été élaborée à partir de mouvements très puissants. Par ailleurs, la toupie à longues ombres montre que le cours n’a pas clôturé exactement au même prix qu’à l’ouverture. La toupie à longues ombres peut être vue comme une figure de retournement même si elle témoigne d’une forte indécision.
Le marteau : Autre figure de retournement, le marteau fait son apparition lors des phases baissières. Il est synonyme de relance haussière. L’ombre assez marquante montre que le cours a subi l’influence des vendeurs mais cela a pris fin dès la formation du chandelier. Le marteau joue aussi le rôle de ressort avec une ombre qui casse le support avant de rebondir au-dessus de la ligne.
Les étoiles du matin et du soir : Elles ressemblent aux dojis en crois haussiers –qui apparaissent dans un mouvement baissier, à la seule différence que le chandelier de retournement n’est cette fois pas un doji. La capacité de retournement des étoiles du matin et du soir est très importante, notamment à la suite d’un gap ascendant ou descendant.
L’étoile filante : Une figure qui indique que les haussiers ont influencé le cours pendant la première phase de constitution du chandelier tandis que les baissiers ont repris le relai durant la deuxième phase. Les « poussières d’étoile » montrent que la tendance est à l’hésitation. Selon le gap, l’étoile filante peut avoir un grand pouvoir de retournement.
Le marteau inversé : Le marteau inversé apparait principalement en périodes baissières. Il est le fruit de la volonté des acheteurs de pousser le cours à la hausse –au début de la constitution du chandelier. Or, les vendeurs ont fait pression et la tendance a minimisé l’effet du retournement. Attention aux marteaux inversés car ils doivent être confirmés dès le chandelier qui suit !
La couverture en nuage noir : Composée de deux chandeliers consécutifs (l’un est blanc, l’autre est noir), cette figure apparait soit en période haussière soir au dessus d’une zone de résistance. L’effet de retournement de la couverture en nuage noir dépend du niveau de clôture et d’ouverture du chandelier teinté de noir. A noter que plus les chandeliers sont grands, plus la tendance est baissière.
La pénétrante : Elle est le total contraire de la couverture en nuage noir. Elle prend naissance au tout début, pendant la phase de tendance baissière. Néanmoins, avant que la tendance ne vire à la hausse, elle devra absolument être validée. A savoir que la pénétrante est parfois appelée bougie d’éclaircie. Cette dernière est significative sur toutes les unités de temps.
Les englobantes haussière ou baissière : Très récurrentes, ces systèmes sont des figures de retournement. On remarquera que le premier corps emballe le second. Cette figure débouche généralement sur un retournement de tendance. Les figures de ce type ouvrent toujours plus bas ou plus haut que le niveau de clôture ou d’ouverture. Tout dépend si elles sont haussières ou baissières.
Le harami : Une figure qui est constituée d’un chandelier principal et d’un autre chandelier qui est en position « harami » (un chandelier prenant forme dans le corps d’un chandelier le précédant). Les jambes du harami ne sont pas forcément collées au corps du chandelier précédent. Le harami peut avoir la forme d’un doji, d’une toupie ou autre, l’essentiel étant qu’ils soit relié au corps du chandelier principal.
Ligne de contre-attaque : Aussi nommée ligne de jonction haussière, elle est la conséquence de deux chandeliers japonais dont la clôture du premier correspond à celle du deuxième. Les lignes de contre-attaque ont pour habitude de renverser les mouvements et d’envoyer des signaux d’achat ou de vente –en fonction de la jonction qui peut être soit haussière, soit baissière.
Sommet en pince : Un peu comme la couverture en nuage noir, la figure du sommet en pince est une figure de renversement. Elle est caractérisée par le fait que les plus hauts des deux chandeliers se situent au même niveau. Dans le cas du creux en pince, ce sont les deux chandeliers les plus bas qui se trouvent au même niveau. Cette figure peut être accompagnée d’ombres, de pendus, de dojis, etc.
Le gap haussier : Un gap haussier intervient lorsque l’ouverture d’un chandelier s’opère plus haut que la clôture du chandelier par lequel il est précédé. En période haussière, un gap haussier poursuit le mouvement même s’ils finissent toujours par être consolidés. Le contraire du gap haussier est bien évidemment le gap baissier, qui poursuit le mouvement en période baissière.
Le gap tasuki ascendant : Une figure qui est le fruit de la formation de trois chandeliers –les deux premiers sont de nature haussières et sont séparés par un gap, le troisième est de nature baissière et ouvre la clôture à l’intérieur du gap séparateur. Le gap tasuki haussier poursuit le mouvement tendancier. On le traite généralement dès que le troisième chandelier est dépassé.
Le gap play haussier : Un gap qui se forme après la composition d’une ligne de résistance. La ligne de résistance est cassée par le gap et la tendance haussière est à même de se poursuivre librement. A noter que le gapping play en zone haute est une figure de continuation haussière très puissante. Il est très difficile de contrecarrer ce mouvement.
Les jumeaux blancs: Figure atypique résultant de la composition de trois chandeliers et d’un gap. Le troisième chandelier ouvre presque au même niveau que celui qui l’a précédé. Toutefois, la clôture est en hausse à ce même niveau. Cette figure de continuation est haussière lorsque le gap qui précède est de nature haussière. Parallèlement, la figure est baissière lorsque le gap qui précède est lui-même baissier.
La ligne de séparation haussière : Elle est la combinaison de deux chandeliers et prolonge le mouvement tendancier tout en dégageant un signal d’achat ou de vente. Le premier chandelier est noir et allongé alors que le second ouvre au cours d’ouverture du premier et est d’un blanc pur (pas de trace d’ombre). Le chandelier noir est un mauvais présage mais la présence du blanc est un signe rassurant. Le contraire de cette figure est la ligne de séparation baissière.
Le coup de pier haussier : Cette figure est constituée de deux marubozus qui sont séparés d’un gap. Cette figure de continuation est cependant rare même si son analyse se rapprochera de celle de la ligne de séparation haussière. On remarquera que le contraire du coup de pied haussier est le coup de pied baissier.

Vous savez maintenant tout sur les chandeliers japonais et leurs différents motifs. Toutefois, il va maintenant falloir passer à la pratique. Le plus dur reste à faire amis traders !

Le Meilleur des Brokers
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
    • R
    • R
    • R
    • R
    • R
    • 100€ remboursé!
      → Notre avis
    Investissez
Articles en relation
L'Avis d'un Internaute

Des réponses claires à des questions qui m'ont longtemps laissé perplexe ! Je peux maintenant bénéficier d'une activité rémunérée en toute sérénité !

Benoit Segret, Nouvel Investisseur
Retour en Haut

© Les Options Binaires. Tous droits réservés. Google+